Non seulement il existe de nombreux modèles de boots correspondant à votre type d'équitation, équitation de club, promenade et randonnée, concours de saut d'obstacle, mais elles sont de plus « fashion » et confortables.

Mais faisons un peu d’histoire…

C’est durant l’époque victorienne, fin du 19ème siècle, que les Chelsea boots font leur apparition. Reconnaissable grâce à leurs larges bandes élastiques sur les côtés, elles sont au début utilisées pour l’équitation. A l’époque, elles sont également très prisées par les officiers anglais du quartier de Chelsea, d’où leur nom. On les trouve souvent sous l’appellation de boots Jodhpur. En effet, les bottines Jodhpur sont originaires d'Inde où, dans les années 1920,  elles ont été portées pour la première fois par des joueurs de polo locaux.

La bottine derby à bout fleuri : le mot « brogue » provient du gaélique « bróg » qui signifie chaussure, il serait arrivé dans la langue anglaise à la fin du 16ème siècle. A la base, il désignait une chaussure faite pour marcher dans la campagne et destinée aux hommes. Au fil du temps, son usage a évolué pour devenir un type de bottines que l’on porte en tout contexte, même formel. De nos jours, la « brogue boot » ou botte anglaise est un modèle qui se veut élégant qui se distingue grâce à leurs surpiqûres soignées sur la tige, et à leurs perforations au niveau des orteils (cap toe) que l’on nomme « bout fleuri ».

Comme pour à peu près toutes les boots actuelles, l’histoire de la boot classique est un joyeux mélange de colonisateurs anglais, d’équitation, et de sous-continent indien. Les cavaliers européens, et surtout les militaires, ont presque toujours porté des bottes montant jusqu’aux genoux et ce afin de protéger efficacement les jambes des frottements mais également des blessures lors des combats. Pratiques donc, mais vraiment désagréables lorsque l’on est à pieds ! Et ce sont les soldats anglais, postés en Inde, qui en sont les premières « victimes ». Subissant une température et une humidité jamais égalées en Angleterre, ils développèrent alors une botte plus courte, capable de protéger leurs pieds tout en les laissant libres de leurs mouvements. Si les Jodhpur sont les tous premiers modèles de ce type, des paires à lacets suivront par la suite.

 

Les différents modèles

Les boots d’équitation sont un produit incontournable pour le cavalier. En cuir ou en synthétique, elle protège et sécurise le pied. Différents modèles existent : à lacets, à fermeture zip ou bien avec des soufflets élastiques. Pour monter à cheval il est conseillé de les utiliser avec des mini-chaps.

Les critères de choix sont :

  • L’environnement de pratique : c’est un critère très important dans le choix de vos boots d’équitation. En effet, vous devrez vous tourner vers des modèles différents si vous montez plutôt en centre équestre ou au contraire plutôt en extérieur, en balade ou randonnée.

La paire de boots dite “de manège”, comme son nom l’indique, est idéale pour monter à cheval en manège ou en carrière. De toutes les matières et pour tous les niveaux, ces boots sont fines et élégantes.

Mais si vous souhaitez pratiquer le sport équestre en extérieur, il est préférable que vous optiez pour des boots “outdoor” car elles sont plus robustes et dotées de semelles crantées souvent en caoutchouc.

 Mentionnons également les boots de sécurité qui sont dotées d’une coque à l’avant afin de vous protéger des chutes d’objets lourds ou du sabot d’un cheval. Elles sont souvent obligatoires dans le cadre d’un formation professionnelle.

  • Les conditions d’utilisation : les modèles synthétiques offrent un entretien facile, et vous permettront de rester au sec par temps pluvieux. Les modèles en cuir sont plus respirants et vous permettront de pratiquer toute l’année mais nécessite de l'entretien.
  • Le style : l'existence ou non de lacets est un choix personnel car la plupart des bottines sont désormais dotées de fermetures éclair et de tissus élastiques pour le confort.

Si vous recherchez des boots plus ajustées à votre cheville, les modèles à lacets vous offriront plus de possibilités de réglage. Ceux-ci sont très souvent dotés d’une glissière à l’arrière ou sur le côté, afin de ne pas avoir à défaire les lacets à chaque enfilage.

  • Le prix : le prix va essentiellement dépendre de la matière, sachant que les bottines haut de gamme se distinguent par un cuir de qualité, intérieur et extérieur, une semelle plus ou moins technique et le nom de la marque
  • La question de l'entretien : 

L’entretien va bien évidemment dépendre de la matière de votre équipement.

Pour ce qui est des boots en matériau synthétique, vous pouvez utiliser de l’eau et du savon.

Le cuir d’une façon générale demande plus de soin.

Vous pouvez dans ce cas vous référer à notre fiche : « Comment bien entretenir mes bottes d’équitation en cuir ? «